Chaleur Fatale

Eaux de refroidissement, condensats, fumées, air chaud, buées ou vapeur de procédé… sont autant de sources de chaleur jusque-là perdues, dites aussi « fatales ». Cette chaleur est dans la plupart des cas récupérable, et peut devenir une source d’économies d’énergie non négligeable.
Ainsi, les procédés peuvent être mis en synergie : la chaleur récupérée sur un procédé peut servir à en alimenter un autre. Ils peuvent aussi constituer une source d’approvisionnement en chaleur pour un bassin d’activité industrielle, tertiaire ou résidentiel.

Fort de ce constat, le Fonds chaleur est ouvert depuis 2015 aux projets de récupération de chaleur fatale en milieu industriel, mais également dans les autres secteurs (UIOM, Datacenter, hôpitaux, grand tertiaire…).

Pour plus d'informations sur les modalités d’accompagnement proposées par le Fonds chaleur, le porteur de projet se référera à la fiche "Instruction générales" ainsi qu'à la fiche « récupération de chaleur fatale » disponible sur www.ademe.fr/fondschaleur

« Pour chaque filière du fonds chaleur (Réseaux de Chaleur, Biomasse, Géothermie et Solaire Thermique), un formulaire simple permettra, à tout porteur de projet, de vérifier la compatibilité de son projet avec la méthode Fonds Chaleur et de déterminer, le cas échéant, le montant d'une aide forfaitaire. » : Ce formulaire calcule les aides pour des réseaux de chaleur. Pour tout projet comprenant un réseau de froid merci de vous rapprocher de la direction régionale (www.ademe.fr/regions) qui pourra vous indiquer les aides financières et les conditions d’éligibilités de ces réseaux.

Formulaire éligibilité / calcul aide